Entre dans la légende ...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 - Assemblée N°3.

Aller en bas 
AuteurMessage
Etoile du Colibri
Nice to (m)eat you ♥

Nice to (m)eat you ♥
Etoile du Colibri

Féminin
Nombre de messages : 161
Age : 21
Rang : Chef du Vent.
Âge : 12.
Mâle - Femelle : Mâle.
Date d'inscription : 16/10/2009

Infos du chat
Affinités:
Topics en cours:

MessageSujet: - Assemblée N°3.   Sam 19 Juin - 22:24

  • Etoile du Colibri abordait une moue contrariée. Les jours chauds devaient arriver, mais à leurs places restaient encore les jours qui alternaient pluie, rayons de soleil et vent. Le vent de posait pas de problème, pour lui et son Clan, certes, mais les proies restaient discrètes. Ils n’étaient pas en pénurie de nourriture, mais le tas de gibier aurait put être plus fourni, aux yeux du Chef bicolore. Et la Pleine Lune approchait rapidement. Après la Disparition d’Etoile Blanche, le mâle avait dût rependre le flambeau. Des petits groupes de félins s’étaient opposés, critiquant sa naïveté. Lui, n’avait pas désespéré. Un tout nouveau chef du Vent, qui n’avait plus qu’à prouver sa valeur. L’Assemblée s’approchant à grands pas, il avait senti les lourdes responsabilités d’un Chef dès les premières lunes. Les baptêmes, les patrouilles de chasse … Et la nomination de la nouvelle Lieutenante. Âme Errante. Pourquoi l’avait – elle choisit, elle ? Elle ? Oui elle. C’était une très bonne guerrière, qui assurerait le poste de Chef du Vent à la mort de Colibri. La mort. Pourquoi songeait – il à ça maintenant, alors qu’il venait d’être Meneur ? D’avoir ses sept vies, et tout ce qui va avec. La tanière de chef ne lui déplaisait pas. Très confortable. Ahem, à croire que Monsieur n’aimait que ça, dans sa nouvelle vie …

    Le jour de la Pleine Lune était venu, et tout bon chat en cette forêt sait que Pleine Lune va avec Assemblée. Etoile du Colibri lança un Appel au rassemblement, appelant un par uns les chats choisis pour l’Assemblée. Les élus s’avancèrent. Ca allait être sa première Assemblée, en tant que chef. Il ordonna aux félins d’accélérer, ne voulant pas être en retard. Ils arrivèrent en fin de compte à l’Assemblée. En s’arrêtant pour attendre les retardataires, les souvenirs de Colibri l’entraînèrent. En ce même endroit, dans une Assemblée, la trêve avait été brisée. Du sang avait coulé, du sang d’une centaine de chat du Tonnerre, du Vent, de la Rivière ou de l’Ombre. De la rage, des cris, des pleurs, et une seule cause que chaque félins, jusqu’au dernier avaient défendu leurs Clan. Les accusations faites par les quatre Meneurs avaient mis les chats des Clans hors d’eux, la lune se voilait peu à peu. Puis Etoile Ambrée, le chef de l’Ombre, avait égorgé un chat. Puis répété cet acte. Aidé de sa sœur, Automne Gris, Lieutenante de l’Ombre, ils avaient tué. Les félins des Clans avaient donc eux aussi attaqué, s’en prenant au premier chat qui tombait sous leurs griffes. La bataille avait fait rage. Et Etoile Blanche avait disparue. Etoile Ambrée … Un chef sanguinaire. L’autre mâle à la tête d’un Clan. Celui de l’Ombre. Les chats le redoutaient, et craignaient d’atterrir sous ses crocs. Sa sœur, pendant la bataille, avait dévoilé sa face cachée, celle d’une chatte mourant d’envie de faire souffrir.

    Une de ses amie proche le tira de ses pensées, en le prévenant que tous les guerriers du Vent étaient bien arrivés. Etoile du Colibri la remercia, et s’avançât plus près du grand rocher, ce rocher, où bien des Chefs de Clan y avaient posé les pattes. Il s’assit, attendant les autres Clan, le Vent étant arrivé en avance.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile Ambrée
Black Butler :D

Etoile Ambrée

Masculin
Nombre de messages : 833
Age : 25
Rang : Meneur de l'Ombre, Apprenti du Tonnerre
Mâle - Femelle : Mâle Mâle
Date d'inscription : 15/04/2008

Infos du chat
Affinités:
Topics en cours:

MessageSujet: Re: - Assemblée N°3.   Sam 19 Juin - 22:33

[ Vent, Ombre, Tonnerre, Rivière ]

_________________
un, deux, freddy te coupera en deux,
trois, quatre, monte chez toi quatre à quatre,
cinq, six, n'oublie pas ton crucifix,
sept, huit, ne dors plus la nuit,
neuf, dix, il est caché sous ton lit.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile Ambrée
Black Butler :D

Etoile Ambrée

Masculin
Nombre de messages : 833
Age : 25
Rang : Meneur de l'Ombre, Apprenti du Tonnerre
Mâle - Femelle : Mâle Mâle
Date d'inscription : 15/04/2008

Infos du chat
Affinités:
Topics en cours:

MessageSujet: Re: - Assemblée N°3.   Dim 20 Juin - 14:30


    Étoile Ambrée se réveilla tôt pour aller chasser, la réserve étant vide. Le petit mâle bâilla à s'en décrocher la mâchoire, fatigué. Il baissa la tête, alla voir sa sœur et lui annonça de garder le Clan pendant son absence. Il se gratta à elle et parti la queue haute en direction d'un territoire de chasse, les oreilles pointées vers l'avant. Il se dirigea vers les marécages, qui lui fit sursauter par son odeur. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas été ici. Il s'ébroua, chassant les bestioles qui s'approchaient de lui avec leur trompe. Il s'approcha des marécages, rentra dans le liquide, s'enfonçant un peu plus à chaque pas. Il se tapit dans le marécage, aux aguets. Une souris s'approchait de lui discrètement, ne sachant que faire, emprisonnée par ce qui l'entourait. Le meneur de l'Ombre lui laissa quelques secondes de répit, et lui sauta dessus, toute griffe dehors. Il planta ses crocs dans la chair molle et la garda dans sa bouche pâteuse. Étoile Ambrée plaqua ses oreilles en arrière, remarquant son poil sali par l'eau des marécages. Il soupira, puis se dirigea à pas feutrés vers le lac, en courant, la queue trainant sur le sol, ramassant les poussières et microbes. L'ancien Solitaire s'arrêta en face du lac et entreprit d'y rentrer, laissant la souris sur le bord, l'eau léchant le corps inerte. Il s'éloigna dans le liquide incolore, frissonnant au contact. Il surveilla tout de même sa proie, afin que les charognards de ne s'en emparent pas. Une fois nettoyé, propre, le mâle sortit de l'eau et s'ébroua pour chasser les gouttes qui étaient rentrées dans son épais pelage. Son poil qui était collé à sa peau, au contact de l'air, s'ébouriffa en quelques secondes. Étoile Ambrée reprit sa souris et rentra au camp, ne voulant pas laisser trop longtemps les siens seuls. Quand il fut rentré, il demanda à trois guerriers d'aller chasser avec un apprenti, histoire de ramener plus de proies. Il posa le cadavre dans la réserve et s'approcha de sa tanière, et s'y assit, patient. Il se demandait ce qu'il attendait, en regardant ses congénères travailler ou jouer. Mais, au fond, le mâle savait. Il attendait ce qui tuait, ce qui volait la vie aux autres, leurs espoirs, leurs étincelles, leurs souffles ... la Mort. Oui, celle qui vous tue avec son arme. Celle qui est habillée en noire et qui vous propulse vers les Étoiles, ou l'enfer. Étoile Ambrée baissa la tête. Il devenait vieux, et il fallait laisser sa place à quelqu'un d'autre. Il sortit une de ses griffes les plus acérées, et la glissa en dessous son cou. Il se griffa la peau, et soupira de bonheur. Que ça faisait du bien d'avoir mal ailleurs qu'à son cœur ... Un sourire paisible se dessina sur ses lèvres. Le déprimé attendit des heures devant sa tanière, le dos creusé par l'ennui. Les heures passèrent certes peu, mais elles passèrent. Les yeux du mâle devenaient vides, indifférents. Il se demandait qui pouvait réparer un tel cœur blessé. Il leva la tête au ciel, pleurant légèrement, sans pour autant faire du bruit. Silencieux, il fixa le ciel bleuté et ses cumulus blanchâtres et magnifiques ...

    Étoile Ambrée attendit ainsi, la tête levée, la nuit. La pleine lune était là, présente. C'était le temps de l'Assemblée. L'autre Assemblée c'était mal passée ; il avait tuer beaucoup de félins. Il en tuer trop. Il avait assassiner un apprenti blanc, et une guerrière enceinte, une futur reine, pour satisfaire sa soif de vengeance, de meurtre et de souffrance. Il souffrait tellement qu'il avait envie de montrer aux autres tellement il avait mal au fond de lui. Le beau mâle baissa la tête et s'éloigna de sa tanière confortable, plus que celles de ses guerriers et apprentis - il n'avait jamais testé celle du guérisseur -, il fixa le Promontoire, puis y sauta d'un bond rempli de grâce. Pendant un moment, il resta immobile en haut du rocher, patient. Ah, il n'avait pas appelé les siens. Il ouvrit grand la bouche et lâcha un miaulement strident, qui casserait les oreilles faibles des Bipèdes mais sûrement pas de ses semblables. Son regard bleuté se posa sur sa sœur grisâtre qui regardait par là, peut-être pensive. Puis enfin, les félins sortirent de leurs tanières sales et poussiéreuses pour écouter leur meneur sadique. Celui-ci regarda les chats un à un, les dévisageant, et montra la lune ronde avec sa queue. Les félins regardèrent dans cette direction, et des miaulements peureux et inquiets vinrent à ses petites oreilles. Étoile Ambrée tourna la tête de droite en gauche, énervé. Certes, l'autre Assemblée avait été grave, mais cette fois, ça n'allait pas l'être. Il n'y avait aucunes raisons ! Les Étoiles étaient reparties d'où elle venait. Il leur dit donc, de sa voix masculine et haute perchée :

    « Je vous ai annoncé hier ceux qui venaient avec moi. En route. Automne Gris, ferme la marche. »

    Comme d'habitude. La routine. Ambrée se força à afficher un sourire à sa sœur pour ne pas qu'elle s'inquiète de son comportement des plus étranges, et prit la tête du groupe. Il regarda encore la pleine lune ... Pleine Lune. Qu'était-elle devenue ? Le petit mâle tourna la tête à nouveau de droite à gauche, essayant de chasser ses idées. Non, il n'aimait personne. Et il n'aimera jamais personne ! Point barre ! C'est la routine ... Étoile Ambrée s'éloigna vers les Quatre Chênes, passant par la route. Il fit passer les siens avant lui, et ensuite il traversa le bitume. Pensif, il s'arrêta brusquement, oubliant de dire à son Clan ce qu'il devait dire. Comme d'habitude. Il dit donc aux siens :

    « N'oubliez pas. Ne dire rien de gênant à propos de nous. Maintenant, rompez. Allez vous amusez. »

    Il attendit que les chats se dispersent et commencent à parler avec les chats du Vent. Les deux chefs avaient amener leur Clan en avance. Ambrée passa à côté d'Automne Gris, sans la regarder, et bondit d'un saut majestueux pour se placer vers le chat bicolore. Il tourna lentement la tête vers le mâle et le salua en un bref coup de tête de bas en haut, poli. Il se demandait ce qu'était devenue la petite et frêle Étoile Blanche. Elle était sûrement morte. Bah, pas grave, une faible en moins. L'immaculée était partie définitivement de la forêt ? Le petit mâle s'approcha du mâle bicolore, se demandant qui il était. Il s'assit près de lui, et lui posa la question : qui il était ? Il le dévisagea. Il était plus grand que lui et plus beau. Mais Ambrée n'était pas du genre à se laisser impressionner par un meneur plus grand et plus beau. C'était ce qu'il y avait dans la tête et les muscles qui comptait. Et dans ce domaine, Ambrée était calé. Il rusait énormément pour arriver à nuire des gens. Et lui-même était dur à manipuler. Ensuite, n'attendant pas la réponse de l'autre meneur, celui du Vent, il regarda la foule et fixa longuement Automne Gris, pensif. Il ne la regardait pas vraiment, mais il avait posé son regard bleuté sur elle en signe de protection, comme à ... son habitude. Étoile Ambrée se demandait s'il allait voir son fils lors de cette Assemblée, ou la prochaine. Les rouquins grandissaient bien, mais il ne les avaient jamais vu, et ce demandait quel caractère ils avaient réellement. Si Petite Diurne était gentille ou méchante, et pareil pour son frère Patte Nocturne. Le rouquin donnait du fil à retordre à sa mère. Si Étoile Ambrée voit Plume Dorée, il lui demanderait ses enfants. Même si la mère est du Tonnerre, étant le père, il a un droit sur eux, et voudrait garder un de ses rejetons. Il préférerait la fille pour l'éduquer à sa façon, car le mâle était déjà bien chiant. Le petit mâle s'ébroua et tourna le regard en entendant des pas. Quelqu'un arrivait - sûrement un clan -. L'odeur du Tonnerre emplissait l'air. Bizarrement, l'odeur d'Étoile Tigrée, si particulière, n'était plus. On sentait plus celle de Plume Dorée. Il tourna la tête vers les nouveaux venus et remarqua avec surprise que la rouquine, la reine, était la meneuse, et Pleine Lune était là, à ses côtés. Il espérait secrètement qu'elle n'était pas la lieutenante afin de pouvoir mieux lui parler, et peut-être d'avoir une liaison avec elle ... Quoi ? Mais pourquoi pensait-il à ça ? Il regardait trop Pleine Lune pour cacher son petit jeu. Ses yeux se ravivaient et pétillaient rien qu'en la voyant, elle, la femelle noire comme la nuit. Mais elle n'avait pas eu de rejetons ; elle avait eu un mort-né. Dommage pour lui, mais il ne s'en souciait pas trop. Il tourna à nouveau la tête, fixant un point invisible dans l'horizon, pour cacher ses sentiments ... si elle avait remarqué ceux-ci qui avaient passés entre-avers son regard bleuté et magnifique, il était attrapé. Et un chef de Clan avec une - peut-être - lieutenante du clan ennemi, surtout que les félins du Tonnerre et Ombre se détestent plus que tout, ça ne pouvait pas se faire. Étoile Ambrée soupira. La routine. Et encore la routine. Jamais il ne serait avec quelqu'un qui le comprends. Jamais. Il sauta du promontoire, oubliant la réponse du bicolore, et attendit que Pleine Lune et Plume Dorée [ car il ne savait pas le nom de la rouquine maintenant ] demande aux siens de rompre pour aborder la femelle noiraude, qui n'était plus guérisseuse à cause du viol qu'il lui avait fait subir. Il l'avait aussi fait à la rouquine présente en tant que chef du Tonnerre. Le petit mâle faisait des petits bonds sur place, s'en foutant royalement si on voyait ses sentiments envers la noiraude. De toute façon, il avait décidé de lui avouer, pour casser la routine, l'habitude, le fait qui se répète chaque jour, régulier. Il dessina un sourire heureux et joyeux sur ses babines, impatient. Si jamais Pleine Lune l'ignorait, il serait profondément blessé. Il n'avait même pas dit à Automne Gris qui il aimait. Il lui dirait plus tard, ce n'était pas pressé. Quand elle fut à sa hauteur, le mâle bondit vers elle, et lui dit toute suite, à voix basse :

    « Je t'aime, Pleine Lune ! »


    Il n'aurait jamais osé le lui dire autrefois. Mais une drôle d'impression lui disait que c'était le bon moment de lui avouer, et qu'il devrait le faire un jour ou l'autre, ainsi il sera lavé de tout ses pêchés envers elle, qui étaient assez nombreux. Un sourire éclaira à nouveau son visage, un sourire d'ange ; il ne lui manquait plus que les ailes et l'halo au dessus de sa tête, et le voilà prêt pour le paradis ! Même si Cœur de Coton lui manquait, il devait tourner la page. Rien qu'une pensée pour elle lui arrachait un cri de douleur ou un pincement douloureux au cœur. La guérisseuse du Vent était partie, et il ne la reverrait plus jamais. Plus jamais. C'était la fin de leur histoire ... Peut-être la regardait-elle de là-haut, émue ? Ou elle était encore vivante, prise par un Bipède ou disparue ? Tant qu'elle aille bien, le petit mâle était content. Tant qu'elle aille bien ... Il lui sourit et s'éloigna de la noire, lui ayant dit ce qu'il pensait à son égard. Il s'approcha du promontoire et s'y assit, aux côtés du bicolore, à nouveau. Il avait bien dit ça à Pleine Lune, mais il ne savait pas si il le pensait vraiment, et comptait bien nier ce qu'il lui avait raconté. Bien que ce ne sont pas des bobards, mais il serait encore une fois capable de lui faire du mal. Il entoura ses grosses pattes musclées par sa longue queue touffue. Ses yeux bleus se plongèrent dans ceux de la meneuse du Tonnerre, ce demandant si réellement elle avait prise la place de la défunte Étoile Tigrée, la si belle rayée.


_________________
un, deux, freddy te coupera en deux,
trois, quatre, monte chez toi quatre à quatre,
cinq, six, n'oublie pas ton crucifix,
sept, huit, ne dors plus la nuit,
neuf, dix, il est caché sous ton lit.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Roseaux
Admin Roro Ou la plus jeune ;)
Etoile de Roseaux

Féminin
Nombre de messages : 536
Age : 20
Rang : Meneuse - guerrière
Âge : 17 lunes - 10 lunes
Mâle - Femelle : two femelle msieur
Date d'inscription : 23/12/2008

Infos du chat
Affinités:
Topics en cours:

MessageSujet: Re: - Assemblée N°3.   Lun 5 Juil - 16:35

La rouquine émit un bâillement, elle ne dormait plus depuis que la lune était à demi. Elle avait peur. Mais sans savoir pourquoi. Elle sentait que tout pourrait arriver en cette soirée de trêve. Oui, elle craignait pour la première fois de revoir étoile ambré. Elle craignait qu’il ne fasse du mal à petite diurne, la plus faible du duo pour se venger qu’elle ne soit pas comme lui. Ou quelque chose. Juste pour assouvir soif de vengeance. Mais il lui fallait y allez et affronter ses peurs et vaincre la noirceurs de ses rêves afin de retrouver la lumière de l’espoir. Oui, elle n’avait que ça à faire. Et protéger les siens comme elle l’a toujours fait avec ses propres chatons. Mais de ses droits, le petit mâle pourrait bien lui prendre se qu’elle avait de plus cher à ses yeux…ce qui lui avait permit de grandir en une façon, elle vit alors la petite chatte déambuler dans la clairière, elle ne voulait pas la perdre et patte nocturne aussi. Patte de lune, même si elle devait être morte née, elle l’aimait comme les eux autres. Soudain, petite diurne porta un regard vers elle et s’empressa d’aller rejoindre sa mère. Puis, un sourire banal aux lèvres elle demanda, joyeuse « je peux venir à l’assemblé avec toi!? » Prit au dépourvut, elle ne savait plus quoi répondre pour ne pas lui faire de la peine. Mais il lui fallait bien dire non. Il fallait qu’elle comprenne « écoute petite diurne, dès que tu auras si lunes bien rondes, je vais t’emmener c’est promis d’accord? Toi, tu vas rester avec ton frère et cœur de blizzard qui va surveiller le camp… » Elle soupira en silence. Pas un soupir d’exaspération, plutôt de tristesse. Mais la rouquine compris et s’en alla en murmurant un petit « d’accord » vers son frère. Puis, fin prête, elle sauta avec agilité sur le promontoire et appela ses membres.

« ce soir, c’est l’assemblé, je veux que cœur de blizzard reste pour surveiller le camp en mon absence. Sinon, ceux qui viennent avec moi, pleine lune, pelage de charbon, nuage de pins, nuage de lion. » Elle pris une pause et reprit plus sérieusement « peut importe les évènement, je ne veux pas de combat commencer par mes membres. Le clan des étoiles à imposer une trêve, on la respecte… »Elle sauta de son promontoire et fit signe à pleine lune qu’elle fermait la marche. Puis, elle progressa rapidement vu que le crépuscule se pointait déjà. Puis, quand elle arriva aux quatre chênes, elle fit signe aux autre qu’ils pouvaient allez comme bon leur semble voir les autres et prendre des nouvelles. Elle, elle resta seul, pourquoi prendre le risque de tomber sur étoile ambré? De toute façon, l’assemblée allait bientôt commencer. Mais tout de même, elle alla voir le nouveau meneur du vent qui était visiblement arriver en avance. Le chat avait l’air, tout comme elle de s’inquiéter pour la guerre de l’autre fois mais elle n’osa pas en parler. Elle resta assis entament une conversation avec un membre de vent attendant la rivière. Tout avait l’air de se dérouler bien…pour l’instant.

_________________
Nuage de papillons






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Roseaux
Admin Roro Ou la plus jeune ;)
Etoile de Roseaux

Féminin
Nombre de messages : 536
Age : 20
Rang : Meneuse - guerrière
Âge : 17 lunes - 10 lunes
Mâle - Femelle : two femelle msieur
Date d'inscription : 23/12/2008

Infos du chat
Affinités:
Topics en cours:

MessageSujet: Re: - Assemblée N°3.   Lun 26 Juil - 22:17

Up?

quelqu'un remet l'assemblé sur la voie de la productivité s'il vous plaît?

_________________
Nuage de papillons






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - Assemblée N°3.   

Revenir en haut Aller en bas
 
- Assemblée N°3.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Assemblée d'Avril.
» [L5R] Assemblée inpériale
» Tenue mercredi de l’Assemblée nationale d’ouverture de la session extraordinaire
» Assemblée n°5
» Assemblée de Février

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans :: Archives-
Sauter vers: