Entre dans la légende ...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Coup de griffe...[libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Feuille d'If
Petit Chaton
Petit Chaton
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 21
Rang : Guerrière
Mâle - Femelle : Femelle
Date d'inscription : 31/01/2011

Infos du chat
Affinités:
Topics en cours:

MessageSujet: Coup de griffe...[libre]   Sam 5 Fév - 18:01

Les étoiles brillaient avec force dans le ciel noir sans nuages. Quelle belle nuit songea Feuille d'If. La jeune guerrière marchait le long d'un petit ruisseau. Elle avançait avec précotion pour éviter de glisser de la berge boueuse.
La chaleur était étouffante et la petite femelle n'avait qu'une envie, boire. Malheureusement le ruisseau semblait étrange. Une odeur pestilentielle s'en dégageait et la couleur marron était assez repoussante. Feuille d'If de peur de s'empoisonner, n'essaya pas de boire une gorgée. Sa fourrue épaisse lui pesait et sa peau tout entière la brulait et la picotait. Ses coussinets étaient à vif comme si Feuille d'If avait marcher pendant des heures. Pourtant, elle n'en avait pas la sensation; elle ne se rappelait même plus comment elle était arrivée là. Une force invisible semblait la pousser à avancer. Soumise à la force, La jeune guerrière ne s'arretait pas. Elle leva les yeux au ciel espérant un message du Clan des Etoiles. Rien ne vint et la femelle continuait toujours de marcher.
Tout à coup, alors que Feuille d'If pestait contre les tirallements dans ses pattes, un vent vif et froid souffla sur sa fourrure. Cette bise glaciale apaisa la peau de la guerrière. Feuille d'If se sentit alors plus énergique et elle accelera la cadence. Une feuille de chêne, s'envola alors de l'arbre et alla avec force se poser sur le dos de la femelle. Feuille d'If qui n'avait rien vu, crut être attaquée. Sa fourrure doubla de volume, elle feula et se retourna prête à affronter un adversaire. Mais à son grand énervement quand elle fit volte-face, il n'y avait personne. C''est alors qu'elle aperçut sur sa croupe une feuille verte. Agacée, Feuille d'If la retira d'un coup de langue énergique. La petite chatte regarda autour d'elle en espérant que personne n'avait pu la voir ainsi. Heureusement, il n'y avait que la lande à perte de vue et quelques arbres pour l'observer. Soulagée, la guerrière poussa une soupir. Elle contina sa marche interminable.
L'aube aprochait et Feuille d'If sentait la rosée tomber sur l'herbe tendre. Un oiseau chantait gaiement dans le ciel mais la brise froide et violente souffalit inlassablement. La jeune femelle qui quelques temps plus tôt espèrait se raffraichir ne désirait plus que se blottir dans un buisson. Au grand désespoir de Feuille d'If, il n'y en avait aucun à l'horizon. le soleil se levait mais les étoiles ne faiblissaient pas, elles brillaient encore avec ardeur.
Tout à coup le vent se fit si violent que la femelle dut planter ses griffes dans le sol. Mais la berge était trop boueuse et meuble pour lui servir un bon appui. La jeune guerrière faute de stabilité glissa et tomba dans le ruisseau. Elle qui l'avait cru peu profond! C'était bien tout le contraire. Feuille d'If ne sentait même pas le fon sous ses pattes. Elle s'enfonçait dans une eau glaciale et épaisse. Morte de peur, Feuille d'If se débattit follement dans l'espoir de remonter à la surface. C'est alors qu'elle heurta violement quelque chose.
Feuille d'If ouvrit de grand yeux. Elle tenta de se calmer et de reprendre une respiration normale.Ce n'était q'un cauchemarpensa -t-elle. La petite femelle était sous le choc. Elle tentait de se calmer quand elle s'aperçut que le matou qui dormait à côté d'elle était à deux doigts de se jeter sur elle. Feuille d'If se leva toute tremblante. Elle n'arrivait qu'à l'épaule du guerrier.

-Quoi? Qu'y a-t-il? demanda t-elle poliment.

Elle se doutait de ce qu'allait dire le grand chat. Elle avait du le reveiller avec ses gesticulations.

- Tu m'as donné un grand coup de griffe dans le ventre! me répondit-il en feulantT'es malade ou quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Roseaux
Admin Roro Ou la plus jeune ;)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 536
Age : 20
Rang : Meneuse - guerrière
Âge : 17 lunes - 10 lunes
Mâle - Femelle : two femelle msieur
Date d'inscription : 23/12/2008

Infos du chat
Affinités:
Topics en cours:

MessageSujet: Re: Coup de griffe...[libre]   Dim 27 Mar - 17:31


Étoile de Roseaux


“ne pars pas… j’ai encore besoin que tu m’indiques le chemin que j’ai à prendre. Depuis que tu es partis, j’ai tout gâché, tout jusqu’aux moindres détails insignifiants de ma vie. J’ai même perdu Nuage de Papillons. Et je ne suis plus que l’ombre de moi-même … aide moi »
Elle se mit à courir dans l’infinie, plus ses pattes foulaient le sol avec force, plus elle avait mal. Elle sentait le sang s’en échapper. Et se rependre dans le cours d’eau de son territoire, elle se sentait suivit, comme toujours mais encore. Elle sentait que son ombre voulait la rattraper pour devenir elle-même. Elle avait si peur, elle courait encore, le regard à l’emblème de sa peur, le feu autour d’elle, partout dans la forêt. Les flammes faisaient danser des somptueux rayons sur sa jolie fourrure rousse. La fumé lui fouettait le visage et faisait larmoyer ses yeux doré. La braise, Nuage de Braise … son frère, plus elle marchait dans le four qu’était devenu son territoire plus elle voulait se rappeler de lui. Mais il y a si longtemps qu’elle l’avait vu, Lors de cette demi-lune, aux quatre chênes, elle n’était alors qu’une simple apprentie et maintenant, elle est guerrière puis chef de clan. Jamais elle n’y aurait crut. Et puis, elle courait après quoi ? toute sa vie avait couru après son destin, elle ne créait que des cendres. Maintenant, elle voulait retrouver son passé, qu’elle avait laissé intact derrière elle. Soudain, elle oublia, ou peut-être pas pourquoi elle courait, Soudain, elle stoppa net, trop essoufflée ? non, sa respiration fut intact jusqu’au moment où elle ne put faire autrement que de se rendre compte qu’elle était partout autour d’elle entouré de flamme, qui semblait ne vouloir que sa mort. Tant mieux s’est-elle dit juste un peu avant qu’un flocon de neige ne tombe sur son petit museau rose. « Qu’est ce qui se passe … de la braise … et du … blizzard ? » Dans le ciel, une poudrerie couvrait les étoiles et faisait mourir les flammes. « cœur de blizzard, je suis tellement désolé » lança t’elle a tout hasard puis, les flammes ayant diminuer elle put percevoir du coin de d’œil le disque astral « pleine lune, où es-tu maintenant ? » Une larme coula au même moment sur sa joue laissant un sillon humide sur sa fourrure de rouquine. Puis, dans l’enclosions de flamme, elle se revit, elle-même, sa fourrure ne semblait faire qu’un avec les flammes, elle marchait, si jeune, elle devait avoir à peine sept lune. Encore une fois, elle marchait dans le duvet enneigé. Puis, elle se mit a tomber, mais juste avant de tomber, on la rattrapa. Son père, elle pouvait alors s’en souvenir clairement. Elle n’avait passé qu’une nuit avec lui mais pour elle, c’était déjà une histoire d’entamer. Puis, sans qu’elle ne puisse vraiment le prévoir, une nué de papillons nocturnes voilà le ciel et sa lune. Des milliers de fines ailes miroitaient dans l’infinie. « Ma fille, Nuage de papillons … je t’aime… bientôt nous serons réunis »puis un grand oiseau vint se percher près d’elle « quetzal … » murmura-t-elle. Son fils, même si il était détestable et faisait son possible pour rendre sa vie un enfer infinie ... c’est son fil et elle l’aime de tout son cœur « pourquoi ne changes tu pas ? » Elle était effondrer sur le sol et pourtant, malgré toute la voile de tristesse qui l’enveloppait, ne pleurait pas. Elle était désormais chef de clan et devait le protéger au mieux de sa capacité, désormais, elle ne faisait qu’un avec eux… comme une grande famille. Elle s’en rendit compte, le clan du tonnerre devenait faible … par sa faute. Lorsque qu’Étoile bleu l’eu gouverné, le clan ne perdait presque jamais et la chef était forte, puis le règne d’étoile lunaire. Et enfin, celle qu’elle a succéder directement, étoile tigré. Et elle se rendit aussi compte que Longue plume, ce lieutenant avait suivi une course pour aider les chefs, Comme pleine lune pour elle-même. Jamais elle ne pourrait assez la remercier. Maintenant, Étoile de roseaux serait légendaire, lorsqu’elle rejoindra ses ancêtres, les chatons murmurent son nom avec des étoiles dans les yeux tellement ils seront fiers d’appartenir à son clan … le tonnerre. Puis, à travers les flammes encore retente, un regard turquoise, tellement vif que l’éclat lui fit mal aux yeux. Elle le reconnut sans peine « étoile ambrée, tu périras et ton clan aussi … je me battrais jusqu’à ma mort pour te voir mourir ! » Puis, le regard s’approcha encore et encore et encore et enc…


« Ce n’était qu’un rêve » fit la rouquine en regarda la toison moucheté de mauve. L’aube se levait. Quel rêve étrange tout de même. Sa respiration, encore atténué reprit son allure habituel. Elle faisait sa toilette tranquillement jusqu’à ce qu’elle entende se sons assez familier qui provenait de la tanière des guerriers. Ses guerriers se sont longtemps pleins de Feuille d’if, sa guerrière loyale, qui « bougeait » pendant la nuit. Mais pire encore, Tout c’était approprié des litières alors cela avait déclenché une véritable guerre entre ses deux guerrières Feuille d’if et Plume d’œillet. Elle a eu tort de pensé qu’avec un peu de maturité tout s’arrangerait. Mais il faudrait qu’elle finisse par les arrêtées avait qu’elles ne se battent. Elle se leva et admira un moment la lune, bientôt pleine. Elle désespéra juste à penser à la prochaine assemblée. Elle, chef de clan qui ne serait pas quoi dire de son clan qu’elle a un peu laissé tomber. Puis, elle se rendit simplement à la tanière des guerriers pour mettre un terme à tout cela. « Qu’est ce qui se passe là-dedans ? Vous allez réveiller toute la forêt si vous continué » Certains guerriers firent semblait de s’être endormit tandis que d’autre cachèrent leurs visages dans leurs pelages. « C’est feuille d’if, Étoile de roseaux, elle n’arrête pas de me donner des coups » se défendit la petit femelle blanche et noir. « Bien, je ne crois pas que ce fut volontaire n’est-ce pas Feuille d’ifs ? Viens donc avec moi » La cheftaine, même en essayant d’être la plus noble possible n’arrivait toujours pas à comprendre pourquoi les gens avec des rancunes pour des choses aussi stupides. Une fois à l’extérieur, la rouquine dit d’un air solennel « Tu sais, tu devrais faire plus attention à l’avenir, Plume d’œillet n’a pas un caractère très … aimable, envers toi. » dit-elle un demi sourire en coin « j’aimerais te poser une question … si tu le veux bien » Elle finit sa phrase l’air un peu triste …

_________________
Nuage de papillons






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Coup de griffe...[libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un coup de jus [LIBRE]
» Petit coup de fatigue [Libre]
» Le coup marketing de Leslie Voltaire ; un coq comme symbole électoral
» Obama en chute libre ...
» Coup raté, coup réussi, — “coup d’Etat” sans Etat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans :: Clan du Tonnerre :: Le Camp :: La Tanière des Guerriers-
Sauter vers: